Hérault Numérique est le nom du réseau très haut débit départemental qui sera construit par le délégataire Covage via la société dédiée Hérault THD. Ce réseau accompagnera également les usages numériques de demain.

Mariage pluvieux, mariage heureux.

Le 5 février, le Département de l’Hérault et l’entreprise Covage se sont dit oui pour 25 ans. La filiale de Covage, Hérault THD, aura pour mission la conception, la construction, la commercialisation et l’exploitation du réseau Hérault Numérique.

Objectif : raccorder 100 % des Héraultais à la fibre optique d’ici 2022. Un projet ambitieux, démarré en 2015 avec l’élection de Kléber Mesquida qui a inscrit l’Hérault dans la Mission France très haut débit portée par l’Etat.

Au printemps 2018, le calendrier précis du déploiement sera rendu public.Chaque habitant pourra connaître la date à laquelle il sera raccordable en saisissant son adresse en ligne.  

Mailler le territoire

Avec Hérault Numérique, le Département souhaite rétablir une équité sur le territoire pour que l’ensemble des Héraultais bénéficie de la fibre optique. Après un an et demi de négociations, la société Covage remporte la délégation de service public. La négociation financière a permis une répartition avantageuse entre l'investissement public et privé avec moins de 10 % de participation publique, soit 33,5 M€ maximum. Ce financement sera assuré par l’Etat via le Fonds national pour la Société Numérique, la Région Occitanie, l’Europe (via le FEDER) et complété par le Département. La plus grande partie de l’investissement sera prise en charge par Covage, à hauteur de plus de 90 %, soit plus de 350 M€.  

D’ici fin 2018, environ 15 000 foyers et entreprises seront raccordables à la fibre optique, 60 000 prises par an seront livrées de 2019 à 2022. Dans 5 ans, tout le département sera raccordé à la fibre optique, soit plus de 8100 km. L’Hérault se place parmi les départements les plus ambitieux de l’Hexagone avec cette technologie identifiée comme la plus pérenne et évolutive.