NicolasBrahic1.jpg
Légende photo : A Saint-Maurice-de-Navacelles, Nicolas Brahic expérimente l’élevage de larves pour nourrir des cochons d’excellence élevés en plein air.

En élevant des larves grâce au compost créé à partir du broyage des broussailles des causses héraultais, Nicolas Brahic a conçu une ferme innovante pour nourrir des cochons d’exception élevés en plein air. 

Depuis le début de ses projets, Nicolas Brahic a toujours tout entrepris avec une pensée visionnaire. Partant des ressources renouvelables des broussailles poussant sur le Larzac, dont le buis, il a d’abord inventé, avec la SAS Buxor, une machine capable de couper et broyer le buis sans l’arracher, pour en faire un compost particulièrement riche. « Entretenir les milieux par un travail de débroussaillage sélectif est essentiel pour ouvrir ces milieux, aider le pastoralisme et prévenir les incendies. Le compost obtenu permet d’enrichir les sols, et de lutter contre la sécheresse » explique Nicolas. Face à la hausse du prix de céréales très consommatrices d’eau, il a eu l’idée à partir de ce compost, de créer un élevage d’insectes, les larves de la Cétoine dorée, scarabée endémique du Larzac, dont les cochons raffolent. Cette initiative a été autorisée sur le plan sanitaire pour l’alimentation d’animaux domestiques. Une vision d’avenir pour une alimentation saine, préservant les ressources énergétiques, et garantissant des qualités gustatives exceptionnelles.  
En savoir plus : www.terres-libres.fr et www.buxor.fr

La cétoine dorée, incroyable source de protéine : Ce joli scarabée présent naturellement sur les causses est issu d’une larve très riche en protéine. Pour l’élevage de cochons en plein air, ce mode de complément alimentaire permet de réduire considérablement l’usage des céréales, très consommatrices d’eau.  
NicolasBrahic2.jpg
Une dizaine de larves équivalent à deux kilos de céréales ! 
"Cette expérience montre l’importance de la prise en compte de la préservation et de la régénération des écosystèmes, notamment par l’agroforesterie. Le Département est d’ailleurs très impliqué dans ce type de recherche et de travail sur ses sites départementaux."  Jean Luc Falip, vice-président délégué à l’aménagement rural.  

"C’est la forêt qui sauvera l’homme"

Larves_Cochons_Saint-Maurice-Navacelles-250.jpg

Le sol est un élément fondamental dont dépend toute la vie de l’homme. En créant sa machine Buxor, Nicolas Brahic redonne vie au sol en broyant de manière sélective les broussailles. Il a construit plusieurs machines prototypes, mobiles, performantes et économes en énergie, qui intègrent toute la chaine d’opération, de la coupe sélective, à la récupération et au broyage des broussailles.